GSF : Fa Diese des Mets et Fighter Semilly leaders du provisoire
mercredi 04 septembre 2019

Fa Diese des Mets
Fa Diese des Mets

Conditions idéales hier, mardi, pour cette première journée de Grande Semaine avec le premier tour des 5 ans et le premier tour des 120 juments et 136 mâles et hongres âgés de 4 ans.

Même si la fréquentation du public apparaît supérieure à l'an dernier ce sont bien les mâles en fin d'après-midi qui ont concentré tout l'intérêt dans le Prix Dubarry réservé aux 4 ans nés en 2015. L'exercice consistait en un parcours plutôt coulant et aéré composé de onze sauts dont un double (oxer-vertical) qui précédait la rivière barrée. Côtes raisonnables pour une découverte de l'ambiance et pas de catastrophes émotionnelles signe que les 4 ans sont au travail et dans des mains expertes. Des chevaux dans le moule, sérieux pour la plupart, une qualité correcte du côté des juments avec Flanelle de la Roque (Usador du Rouet x Soliman) et Franck Costil qui sont véritablement sortis du lot en "termes de potentiel". Bonne prestation de la grise Fiesta Vendéenne (Cap Kennedy x Guepard de Brekka) présentée par Christophe Bonnin notée 16 et 16, comme Flèche de Kerglenn (Mylord Carthago x Cassini II) montée par Mathieu Violleau ou encore Fara du Trieu Madame (Quaprice Boimargot x Carat de Subligny) et Tony Cousin qui obtiennent 16 et 17 aux évaluations Style et Dressage. Le leadership féminin est assuré par Fa Diese des Mets (Quickly de Kreisker x Lando) associée à Laurent Faivre. Le lot de hongres est sans véritable phénomène (premier hongre Fusion Doa est 8ème au provisoire du Championnat) alors que le plus riche (voir le Top 100 SHF), Fadiese de Tus (Eroticblus Montois x Quidam de Revel) né chez Philippe Pertus (17) confirmait et augmentait son portefeuille grâce à Johannes Coignoux (37ème ex aequo au provisoire).

La grosse démonstration côté mâles vient d'un couple normand, Christophe Grangier et Farzack des Abbayes (Montender x Flipper d'Elle), toujours classé cette année, 8ème du provisoire, déjà très remarque au C.I.R d'Auvers. Il semble s'être bien posé dans son comportement avec d'excellentes notes à la clé (16 et 18) et des sauts extrêmement démonstratifs. Il est né chez Jean-Yves Gardin (50) qui a déjà produit de bons indicés avec la mère Palme du Landey à l'origine de Valmack (ISO 145/15) et Urtimack des Abbayes (ISO 153/17). Très remarqués aussi les deux Armitages Boy Figaro des Parts (mère Kannan), 3ème à Auvers et Festival d'Argouges qui malheureusement fautait malgré des qualités indéniables. Excellent tour du styliste Falco de Tatihou (Ogrion des Champs x Modesto) -22ème du provisoire- et Manon Geismar Bonnemains qui a grandi et assure comme à l'habitude un sérieux coup de garrot et de dos et une bonne bascule. Cheval intéressant à suivre même s'il est pour l'heure légèrement horizontal. Sa cavalière en fait grands cas et devrait débuter une belle ascension avec cet approuvé de France Etalons. Autre approuvé Flambusard d'Albain (Cornet Obolensky x Baloubet du Rouet) qui a montré de bonnes choses, notamment de la rapidité dans le "coup de pattes" et un style impeccable malgré de modestes 14 et 14. Difficile de répertorier tous les bons mâles mais citons encore Five de Francaa (Canturo x Limbo), Fanfaron des Biches (Kannan x Allegreto), Ferbach de Blondel (Lauterbach x Dollar dela Pierre), Fighter Semilly (Bisquet Balou x Le Tot de Semilly) très à l'aise à la suite de sa victoire au C.I.R d'Auvers début Juillet. Il tient la corde avec 2800 points et un 17.20 au CIR qui va payer pour la suite si tout s'enchaîne aussi bien. Mais rien n'est fait car le terrain vallonné du Grand Parquet, réservé aux sans faute du premier jour mais incluant aussi une bonne série de chevaux qui étaient 4 points à la qualificative, devrait assurer son traditionnel lot de surprises.

Côté génétique, les réputés et habituels  Kannan, L'Arc de Triomphe, Diamant de Semilly, Contendro, Canturo, Ogrion des Champs, Qlassic Bois Margot, Quickly de Kreisker, Vagabond de la Pomme, Windows Vh Costerveld (Cornet Obolensky) sont les étalons qui fournissent les gros effectifs de cette génération des F nés en 2015 et qui livrera un Champion et une Championne Selle Français mercredi sur le Terrain d'Honneur.