GSF : La cerise sur le gâteau pour Audrey dans les CL 5 ans 2e année
dimanche 01 septembre 2019

Audrey Poezevara et Eye Catcher de Lourcq
Audrey Poezevara et Eye Catcher de Lourcq © PSV

Cette dernière journée dédiée aux cycles libres débutait par la finale réservée aux 5 ans courant pour la 2ème année. Les 53 meilleurs étaient au départ, la victoire revient à Eye Catcher de Lourcq, un Poney français de Selle piloté par Audrey Poezevara.

Pour accrocher à sa voiture le van offert par Cheval Liberté, d’une valeur de 5000 euros, il fallait impérativement être sans fautes et dans le temps sur cette ultime épreuve. Seuls quatre des 15 meilleurs réussissent à relever le défi. Déception et déconvenue pour les autres, notamment Evydence des Bochards/Caroline Longuet, 5ème au provisoire, et pénalisés de 6 points, ou encore Elixir de Brion/Paul Bouthier, 3ème avant d’entrer en piste qui perd tout espoir de podium suite à 9 points de pénalité sur cette finale.

La victoire et le titre 2019 reviennent à Eye Catcher de Lourcq, un ravissant poney français de selle fils de Aron, propriété de sa cavalière Audrey Poezevara, qui boucle un très beau sans faute et conserve l’avantage. Pâtissière de son métier, Audrey, très émue, le reconnaissait « c’est l’aboutissement de tout le travail effectué, car je l’ai acheté à l’âge de 6 mois, et je l’ai formé intégralement. Il a gagné les 3 ans mâles au Sologn’Pony, l’année dernière il était vice-champion des 4 ans en cycle libre, et cette année il remporte l’épreuve, c’est incroyable. Il a un mental de guerrier, il est très respectueux et très intelligent, il a toujours envie de bien faire, il a toutes les qualités nécessaires. » Basée à Reims, aux écuries de La Malle, chez Mme Ragot, Audrey en convient, elle bénéficie de toutes les installations nécessaires pour travailler correctement son poney.

La médaille d’argent de ce championnat est décernée à Eaglesham Bolchet, une fille de Drakkar des Hutins, née chez sa cavalière et naisseuse Stéphanie O Caly Becamel. « Mon mari Jean Renaud et moi avons un élevage de chevaux de sport près de Nîmes depuis dix ans, nous avons débourré Eaglesham, elle a été montée à 4 ans par mon mari, et ensuite c’est moi qui l’ai sortie en compétition. Elle a fait tous ses parcours sans fautes cette année, elle est géniale, elle est facile, belle, elle a toutes les qualités. C’est le 4ème produit de la même mère, ils sont tous aussi bons. Nous avons cinq juments et nous faisons tout nous-mêmes. Nous recherchons surtout la qualité en choisissant les meilleures saillies car aujourd’hui le sport est très exigeant. » 

La 3ème place revient à Eden d’Amy (Ogano Sitte x Mister Blue), propriété de son éleveur Arnaud Pezé, basé à Witry Les Reims, (51) aux commandes de Laure Pocquet. Agée de 28 ans, Laure, assistante commerciale dans l’automobile, confie consacrer beaucoup de temps à l’équitation, et exerce également en temps que monitrice durant son temps libre. « C’est sa première année de concours mais nous l’avons surclassé en 2ème année, c’est un très bon cheval, il a la tête froide, beaucoup de qualité, je suis très satisfaite du résultat d’aujourd’hui, il n’avait jamais tourné sur herbe, il s’est comporté comme un grand que ce soit sur le Petit ou le Grand Parquet. »

Résultats complets ICI