GSF : Les meilleurs 5 ans en version modèle et allures
samedi 07 septembre 2019

Ekano DKS
Dans l’épreuve de modèle et allures des Cycles classiques 5 ans mâle, Ekano DKS présenté par Alexis Gourdin obtient la meilleure note © Claude Bigeon

Vendredi 6 septembre était la journée où il fallait se montrer dans sa plus belle forme pour les 5 ans qualifiés pour la finale de dimanche. En effet, c’était l’épreuve de modèle et allures, où les juges regardaient de près le physique et les déplacements des meilleurs juments, hongres et mâles de cette catégorie d’âge de la Grande Semaine de l’élevage version CSO 2019. Les moins chanceux couraient eux la petite finale.

Les 70 chevaux de la finale des 5 ans ont été vus par les juges de l’épreuve modèle et allures sur le Spring Garden. « Globalement, nous avons vu des chevaux sport, dans le modèle recherché par le Stud-book Selle Français, même s’il y a encore quelques chevaux qui sont dans les deux extrêmes, soit un petit peu forts, massifs ou des chevaux plus légers, mais dans l’ensemble, c’est un lot très homogène avec quelques chevaux qui ont de belles étendues et qui montrent des qualités sportives dans le modèle », explique Olivier Couve, juge national SHF et Selle Français.

Les notes sont détaillées de la manière suivante. « On juge principalement l’encolure, la tête, les épaules, une note pour le garrot, dos, rein, une note pour la croupe. Ensuite, on pose une note pour les aplombs, antérieurs, postérieurs et on juge les déplacements au pas et au trot. On donne aussi une note pour les articulations, qui comprend l’articulation et le pied. Et puis on finit par deux notes, la note d’impression d’ensemble et ce qu’on appelle une note de chic, la qualité du tissu, ce qui interpelle l’œil quand on regarde le cheval. Dans les résultats, il y a une note moyenne de toutes ces notes et pour les entiers, il y a aussi une note de pas et de trot ».

En général, les bons chevaux sont au-dessus de 16 ou en-dessous entre 15,80 et 16,50. « Vous avez des chevaux qui correspondent à des modèles recherchés dans les standards du stud-book car ces notes là permettent de mettre en évidence ce qui est recherché et ce qui est défini dans l’orientation de la race », précise le juge, « Le maximum de la note, c’est 17, voire 17,30. On a vu deux ou trois chevaux qui sortaient du lot ». La problématique des allures reste très compliquée avec les chevaux émotifs, car les juges ne notent que ce qu’ils voient. « Ainsi, la difficulté de l’exercice, c’est de parfois passer à côté de chevaux qui ont de belles allures. L’émotion peut parfois prendre le pas sur le physique », analyse Olivier Couve. L’éducation n’est pas jugée, mais si le cheval est éduqué, il se présentera bien donc, il se mettra en valeur.

En parallèle, les chevaux étalons pouvaient passer au modèle et allures pour avoir une note afin que lorsque les propriétaires demandent éventuellement une approbation. Depuis deux ans, le Stud-book Selle Français regarde de près les étalons de toutes les générations lors de la Grande Semaine et propose aux propriétaires d’étalons qui rentrent dans les critères de faire agréer leur entier.

Quand on regarde les résultats de l’épreuve de présentation, deux juments ont dépassé les 16 points, Emeraude de Beaufour par Diamant de Semilly et Evora Semilly par Nartago. Cinq mâles ont dépassé les 16 points, Ekano DKS par Kannan GFE, Et Alors de Granlieu par Rinaldo des Isles et Eothymm de Kegane par Quinoto Bois Margot. Le meilleur des hongres est à 15,6 Euronac du Plant par Iowa.

Du côté de la petite finale, douze 5 ans sortent sans une barre : Electra de Briand par Kouros d’Helby, Extreme Passion par Con Air,  Edenha de Cleudrain par Vip de Cleudrain, Eramus du Rio par Numero Uno, Etna de Maisonneuve par Joly Fly des Forêts, Edenja par Cardero, Eliott d’Argouges par Canturo Bois Margot, Excellentissime’Jac par Qlassic Bois Margot, Erevan de Flusel par Mylord Carthago HN, Enjoy de la Mure par Vigo CECE, Enac Kervec par L’Arc de Triomphe Bois Margot et Enrico des Jeanbel par Chacco Rouge.

Dimanche, place à la finale des 5 ans dès 8 heures avec les juments puis les mâles et hongres, pour quatre heures d’épreuve.