Les futurs champions à l’honneur. à Fontainebleau
samedi 25 juillet 2020

Grâce aux deux parcours parfaits de Diane de Launay dans les 7 ans, Melanie Cloarec remporte l'épreuve © Béatrice Fletcher

L’étape internationale du Classic Summer Tour proposait, outre des CSI1 et 2*, des épreuves réservées à 106 jeunes chevaux de 6 et 7 ans dont la finale se courait samedi sur le terrain d’honneur.

6 ans, victoire hollandaise 

Lors de la finale soutenue par Cavalor, sur les 14 sans fautes lors du tour initial, huit réitèrent la performance sur le barrage à 1m35. Les Pays Bas sont mis à l’honneur grâce à un chrono de 42’’61 réalisé par Michael Greeve, aux commandes de Jacksonville Eurohill, hongre KWPN fils d’Emerald x Carambole qu’il détient en co-propriété avec son éleveur. « Il n’a que des qualités, beaucoup de moyens et un excellent caractère» souriait le cavalier qui a fait le déplacement avec un 7 ans et 3 chevaux engagés dans le CSI2*, « on ne peut pas rêver mieux pour faire du sport. » En deuxième position, en 44’’63, Clémentine Bost associée à sa toute nouvelle monture Etourdi Z, fils du clône d’ET (Cryozootech Z CL) x Diamant de Semilly. « J’ai de la chance d’avoir un cheval d’une facilité et d’un équilibre exceptionnels » commentait Clémentine, « je ne vois même pas la difficulté,  c’est un rêve de le monter. Je l’ai acheté à Saint Tropez voilà trois semaines, il a fait sept sans fautes sur huit parcours, j’ai du mal à faire quatre points, il me donne l’impression de bien monter. » En troisième position, en un temps de 45’’56, Olivier Perreau en selle sur Elite d'Aiguilly, fille de Nabab de Rêve x Caretino, née à l’élevage familial. « C’est la première fois qu’elle courre à Fontainebleau, je l’ai emmenée spécialement pour courir sur l’herbe, c’est une super jument d’avenir que nous allons former tranquillement. » 

7 ans, Mélanie Cloarec s’impose

61 couples étaient au départ de cette finale parrainée par Cheval Liberté, dont 15 qui bouclent le tour initial sans pénalité. Au barrage, parmi les neuf qui terminent à nouveau sans faute, Mélanie Cloarec met tout le monde d’accord en signant un chrono de 42’’37 aux commandes de Diane de Launay, fille de Rock'N Roll Semilly x First de Launay*HN. « C’est une jument que le Haras de Pléville, pour lequel je monte, a acheté récemment. Je n’ai fait que trois concours avec elle, dont le grand prix des 7 ans qu’elle a gagné la semaine dernière dans le cadre du Grand National de Canteleu. Elle est courageuse, fonceuse et très respectueuse, et en plus facile. Il faut galoper, elle a un sens de la barre incroyable. » Mélanie repartira donc de Fontainebleau avec la magnifique malle de transport rose, très « girly » offerte par le sponsor de l’épreuve. La deuxième place, en un temps de 43’’28,  revient à Philippe Rozier, en selle sur Night Light Van'T Ruytershof, BWP gris entier fils de Gemini CL, clône de Gem Twist, qu’Eric Navet montait lors des championnats du monde, et d’une mère par For Pleasure. « Je pense que c’est un futur grand cheval, il a des origines exceptionnelles » commentait le cavalier. « J’ai investi dans la moitié de ce cheval là quand j’ai vendu Prestige Kalone. Il a été champion des cinq ans sous la selle de Yannick Gayot, je l’ai acheté au mois de janvier, il ne fait que des sans fautes. Il a toutes les qualités pour le sport, et en plus, bien qu’il soit étalon, il est très gentil et facile à gérer, et très intelligent. » Le podium de cette finale est complété par Nicolas Delmotte, associé à Denerys du Montceau, fille de l'Arc de Triomphe*Bois Margot x Rox de La Touche qui termine en un temps de 43’’94. A noter, la présence de deux produits de clônes d’illustres performers parmi les meilleurs est pour le moment inhabituelle.   

Résultats complets ICI