SHF Auvers/Saint Lô: Diamant de Semilly persiste et signe
mercredi 16 avril 2014

Upsilone du Vallet
Upsilone du Vallet © Paul Dubos

Deux concours hippique de la SHF se sont déroulés début avril à Auvers (920 parcours) puis à St Lô, (1100 parcours). Ils ont montré l’omniprésence de la production de Diamant de Semilly, à la fois du fait de générations très fournies, mais aussi de sa qualité à l’obstacle. Une qualité qui s’affiche aussi dans la production à l’étranger de ce chef de race, que l’on retrouve de plus en plus dans le palmarès des épreuves internationales.

Les épreuves de formation avec leurs nouvelles règles, sont  bien suivies et permettent en ce début de saison de démarrer les chevaux en fonction de leur degré de préparation ou de leur potentiel. Celles de formation 1 (essentiellement des 4ans) ont affiché  entre 130 et 150 partants avec des pourcentages de sans faute  situés entre 55 et  78%. Celle de formation 2 (5 et 6 ans) regroupaient de  70 à 100 partants avec des % de sans faute de 35 à 48%. Enfin en formation 3 (6 ans) forte de 50 à 70 partants, la proportion de sans faute tourne entre 40 et 50%. Rappelons que dans ces épreuves, tous les sans fautes touche une allocation équivalente au montant de l’engagement.

Les épreuves de qualification (plus sélectives, ancienne appellation « normaux ») ne concernent actuellement que les 5 et 6 ans, elles ont regroupé de 110 à 145 partants en 5 ans  (50 à 60% de sans faute)  et de 65 à 85 partants  en 6 ans avec des %de sans pénalité de 35 à 40%. La seconde épreuve se déroule toujours au chrono avec  le podium à Auvers pour Ultima de Ravel (Cascavelle) montée par Lucie Saliba, devant Utès de Bienvenu (Mylord Carthago)  pilotée par Benjamin Devulder et enfin Ulane de Vesquerie (Diamant de Semilly) et Grégoire Hercelin. A St Lô, nous retrouvons en tête Uppercut de Béthune (Quidam de Revel) avec Daniel Dormaels, devant Udson du Jauzif (Berlin) monté par Jeroen Zawrtjes et 3° Upsilone du Vallet (Made in Semilly) sous la selle de Jacques Moulin.

Attendu avec intérêt le champion des 5ans Urano de Cartigny a de nouveau montré  ses bonnes aptitudes, même si  deux petits 4 points ont été recensés dont un dû au cavalier, il est par ailleurs 8° à Auvers. En vue également la grise Unna de Kerglenn (Cap Kennedy) ou encore Un Diamant des Forêts  (Diamant de Semilly). Au bilan des étalons ayant le plus de produits sans faute, établi sur les seules épreuves qualificatives, Diamant de Semilly cartonne avec 65 parcours sans faute devant L’Arc de Triomphe, 18, Kaschmir v’ant shuter, 11, Quaprice du bois Margot, Quick Star, Made in Semilly avec  chacun 10. Parmi les plus jeunes, on remarque Norway de la Lande, Consul d’la vie Z, Newton de Kreisker, Miami de Semilly, Panama Tame et Nartago.

Les prochains concours vont voir les 4 ans débuter en épreuves de qualification. A suivre donc.
 

Commentaires


PHILIPPE P | 17/04/2014 09:33
Les étalons qui comptabilisent le plus grand nombre de naissances comptabilisent mécaniquement le plus grand nombre de produits sans faute.

Si bilan il doit y avoir, celui du nombre de sans faute rapporté au nombre de naissances est autrement plus intéressant et a au moins l'avantage de mettre en relief la qualité de production des jeunes étalons. C'est sur eux que repose l'avenir de notre élevage .

Pour les étalons d'âge la longévité de carrière de leur production à haut niveau pourrait être un élément important d'information autrement plus important que le nombre de sans faute de leur nombreux produits de 4 ans..

Ph. POPPE