SHF La Roche sur Yon : Uloa d’Auzay et Urphée de Coppinger les mieux notées
vendredi 30 mars 2012

la roche Urphée de Coppinger avec Pierre-Marie Dubois
Urphée de Coppinger avec Pierre-Marie Dubois © Les Garennes

La présidente de la Société Hippique Yonnaise, Frédérique Macouin bien aidée par l’équipe de Laurent Mutel s’implique généreusement pour organiser de belles épreuves sur le site des Terres Noires.

Après un week-end consacré à la voltige - discipline privilégiée de la Société Hippique Yonnaise- nos sympathiques vendéens enchaînaient avec la première étape du circuit « Cycle Classique » en Pays de La Loire. Il y avait 81 partants dans le cycle classique 4 ans Formation. Dans cette formule qui cherche sa voie, Philippe Juvin jugeait l’aspect Hunter des parcours. Deux juments obtenaient la note de 17. C’est d’abord Uloa d’Auzay (par Nouma d’Auzay) sous la selle de Patricia Baronnet. Aux côtés de son propriétaire-éleveur Patrick Blanckaert, nous avons été séduits par cette jument qui a beaucoup d’amplitude et qui est agréable à l’obstacle. C’est ensuite Urphée de Coppinger (par Mister Blue KWPN) avec Pierre-Marie Dubois. Cette jument est née dans le Lot & Garonne chez Jean-Louis Durrat. Mme Bouré (Saint Aignan de Grand Lieu près de Nantes) l’a achetée à 1 an et l’a élevée jusqu’à maintenant. P-M. Dubois l’a débourrée à 2 ans. Nous la retrouvions l’an dernier 4e prix du concours « Modèle et Allures » de la Chapelle sur Erdre. La Roche sur Yon avait été choisie pour sa première sortie. La réputation des parcours (sans piège) dessinés par Gilbert Marionneau dépasse la limite du département 85. Avec un double sans-faute, tous les espoirs sont permis pour Urphée. Philippe Juvin en parle spontanément : « J’ai aimé son parcours - C’est une jument relâchée, au bout des rênes avec un joli style à l’obstacle et une cadence très régulière ». Par prudence ou sagesse, Mme Dominique Martin (Elevage d’Autize) a préféré engager pour un seul tour Umour Noir d’Autize qui était sans faute avec Jonathan Mathé. Il sera castré et remis au pré pour attendre le circuit 5 ans au printemps prochain sur cette piste de Vendée.
Les grandes écuries régionales étaient présentes. Cédric Girard et François Poppe montaient chacun neuf chevaux. Pierre-Marie Dubois avait fait le plein de son camion avec onze chevaux. Le Niortait Jonathan Mathé en montait douze. La palme revient à Vincent Blanchard omniprésent avec 16 chevaux.
Les chevaux de robe pie font « tendance ». Chaque année, nous en voyons de plus en plus manifestants des qualités surprenantes. Dans le second tour des 6 ans A, c’est un cheval pie qui réalise le meilleur chrono. Sous la selle de Jonathan Mathé, Salto de la Roque (par Limbo, kwpn) tourne en 69 secs. 95… Un record que Joachim Jacques a vainement essayé d’améliorer avec ses six montures. Il se contentera de l’accessit avec Saline du Veillon. Nous retrouverons bon nombre de ces chevaux, les 11 & 12 avril sur cette même piste des Terres Noires.
Résultats à venir sur : http://debadereau.jimdo.com
Photos sur : www.photos-lesgarennes.com