Sirène de la Motte au zénith
mardi 31 août 2010

GS10-sirene-bonnin
Christophe Bonnin et Sirène de la Motte © Eric Fournier

Parmi les six juments à décrocher le titre tant convoité d’ « Elite », c’est Sirène de la Motte (Apache d’Adriers-HN x Falaise du Serein x Uriel d’Orval) qui remporte le Championnat. ITV du cavalier et images avec Wan vidéo

Pour changer du Lion d’Angers son cavalier Christophe Bonnin avait choisi Pompadour pour courir le CIR ; Bien lui en a pris. Il gagne avec une note de 16,25 ce qui le place d’emblée dans une position favorable pour entamer la finale. Ce mardi 31 août, sur le Grand Parquet cette fois, il boucle un second parcours sans faute avec Sirène de la Motte et profite de la défection de Sandra d’Helby (Javelot d’Helby) qui, avec une faute sur la finale, perd le leadership acquis lundi soir.A la deuxième place on trouve la baie Santana Semilly (Le Tot de Semilly x Jalisco B) avec Philippe Moinard cavalier au Haras de Couvains (50) aux côtés de Ludovic Leygue. Ce dernier cavalier pointe d’ailleurs au troisième rang ex aequo avec la grise Shamira Semilly (Nartago x Le Tot de Semilly). Un père dont on reparlera sûrement. Troisième ex aequo encore, la sBs Agena de Ste Hermelle (Chin Chin x Atila d’Autan) de la famille Lefèvre, un affixe souvent bien représenté dans les finales bellifontaines. La grise de Marc Lucas Sea Blue du Léon (Mr Blue x Quidam de Revel) est aussi troisième ex aequo alors que son cavalier la monte depuis trois semaines environ. La sixième « Elite » est Saba d’Helby (Ivor d’Helby x Qredo de Paulstra-HN) encore avec Marc Lucas. C’est la propriété d’un autre affixe omniprésent à Fontainebleau depuis de longues années, celui de Monsieur Lamotte près de Rennes.Lors de la remise des prix, ces six juments ont foulé le Grand Parquet aux côtés des quatre juments ayant effectué 14 parcours sans faute sur 14 durant leur saison. Il s’agit de Simsala de Souvelaine (Quercus du Maury-HN) avec Frédéric Outrey, de Stella de Lesques (Ephèbe For Ever L.S) avec Vincent Blanchard, Syrie du Gisors (Ultimo Van Ter Moude) avec François Grillard et Salombo Kerglenn (Diamant de Semilly) montée par le breton Marc Lucas, décidément très en vue et efficace dans cette finale de 4 ans.