Source de Montsec, championne toutes catégories
lundi 06 septembre 2010

GS10-hunter-source-lawson
Source de Montsec récompensée par Michèle Lawson

Il aura fallu près de 4 heures au jury pour examiner sous toutes les coutures les 29 chevaux en présence avant de décerner à la jument Source de Montsec le titre de championne toutes catégories du Trophée Elite Véolia.

Pour avoir le privilège de fouler l’herbe du Petit Parquet en ce dimanche matin, il fallait faire partie de la crème de la crème du championnat, autrement dit avoir obtenu une note égale ou supérieure à 14 sur 20. Au programme de ce Trophée, exactement calqué sur le modèle américain, trois phases, à commencer par une épreuve d’obstacles au coefficient 2, sous forme d’un double parcours noté sur 100, puis une épreuve de groupe type modèle et allures dite « under saddle », au coefficient 1, réservée aux 13 meilleurs, toutes catégories d’âge confondues, lors de laquelle sont appréciés la locomotion, le dressage et le calme des chevaux, pour finir par une épreuve de conformation en main et sans selle au coefficient 1 également, où les huit meilleurs étaient jugés sur leurs aplombs, et les détails de leur modèle passés à la loupe. Adeline Wirth avait convié pour l’occasion deux juges américaines, à savoir Mary Morisson, basée en Californie, et Cynthia Hankins, cavalière et juge sur la côte est des Etats Unis.

Malgré un moment d’émotion légitime lors de la découverte d’un terrain en herbe pour les plus jeunes, le contingent des onze quatre ans et des sept chevaux de six ans qualifiés pour ce Trophée devait s’avérer d’excellente qualité, puisque respectivement six et quatre d’entre eux se virent rappelés lors de la seconde phase, tandis que seuls trois des 11 cinq ans se virent conviés à disputer la suite des épreuves. Au cumul des notes, c’est la quatre ans Source de Montsec, fille de Couleur Rubin (x Eclair des Bois), née chez Anne Françoise Rossetti Degrave (55) et achetée par Thierry Lacourt aux ventes Fences en 2009, qui s’impose sous la selle de Ronan Hémon, cavalier aux Ecuries du Grand Veneur, et préparateur de jeunes chevaux, qui s’est forgé une solide expérience après un séjour d’ un an et demi aux Etats Unis. « C’est une discipline particulièrement intéressante sur le plan de la formation des jeunes chevaux, quelle que soit ensuite leur spécialité. Grâce à ce Trophée Elite, on se rapproche de très près des conditions de compétition américaines. Reste à développer un marché du cheval de Hunter, qui permettra peut-être d’accroître l’engouement des cavaliers pour la discipline. » En seconde position, le hongre de six ans fils de Loutano*HN, né chez sa propriétaire Fabienne Arville (61), et piloté de main de maître par Gael Jouan. Troisième le champion des quatre ans Sentinus des Horts, entier fils d’Argentinus, né chez Henri Maudet (71), appartenant à Gabriel Flavien, et monté par François Pasquier. A la suite du classement, Fargentina VD Kranenburg( Amélie Queguiner), suivie de Quebello Saint Clair (Joseph Martin), Quidam de Lolif HN (Charles henri Robert), Emir VD Heffinck (Gina Duchmann), et Scipion de Latourelle (Christel Boulard). Les trois meilleurs du classement ont été conviés à faire connaissance avec le terrain d’honneur et ses tribunes bondée de spectateurs pour une présentation officielle à l’issue de la finale des cinq ans classique.