Succès du Haras d'Authuit, notion de système
vendredi 09 août 2019

Faustine Laferrerie et Eliane Ruel naisseuse de Dirka de Blondel
Faustine Laferrerie et Eliane Ruel naisseuse de Dirka de Blondel, gagnante du CIR des 6 ans 2019 à St Lô © Eric Fournier

Comment expliquer les succès de Séverin Sigaud et de Faustine Laferrerie qui percent nettement sur le circuit SHF depuis deux saisons. "Ce sont de bons cavaliers" explique leur manager Axel Van Colen en charge de la valorisation des Ecuries d'Authuit (Rosay sur Lieure-27). De son côté, "Axel donne de la confiance" nous a t'on dit en coulisses. "Il positive les situations".

Séverin et Faustine ont acquis des compétences en passant par les écuries de Pénélope Leprévost à Lecaude (14). Le Haras d'Authuit gagne en visibilité. Evidemment une bonne qualité de chevaux sélectionnés y pourvoit. Des chevaux énergiques, modernes pour Faustine à l'instar de la jument Dirka de Blondel (Very Berlin du Castel x Lauterbach, Old), gagnante du CIR des 6 ans à Saint-Lô mercredi (épreuve au chrono et Championnat CIR) et Daisy d'Authuit (Cardero Champs Elysées, Holst x L'Arc de Triomphe, Old), 3ème. Des mâles pétris de qualité pour Séverin qui jouera une toute première carte à Fontainebleau avec l'excellent étalon Darkhorse Brimbelles (Air Jordan, Old x Diamant de Semilly). Ce dernier ne cesse d'impressionner depuis les 4 ans par son coup de dos et un geste de devant qui s'améliore constamment. C'est aussi un encadrement professionnel qui contribue au succès global du Haras, des moyens en termes de structure et des moyens financiers mis à disposition par l'homme d'affaires Alain Salzman. Un système on ne peut plus représentatif d'une filière qui évolue tant dans le sport que dans l'élevage, et qui adopte un modèle d'organisation de plus en plus structuré. Ecoutez ici les commentaires d'Axel Van Colen qui témoigne d'un C.I.R du Normandie Horse Show "riche en bons parcours pour chacun des deux cavaliers du Haras d'Authuit".  

A noter également le bon comportement de François Xavier Boudant (2ème) qui fut un temps leader du provisoire avec Discret de Bloye (Kannan, Kwpn) mais dut céder sa place tout en s'intercalant entre les deux fusées de Faustine Laferrerie.

Si vous rencontrez des difficultés pour lire la video, cliquez ICI