Trois générations, un seul Champion au C.I.R du N.H.S
vendredi 04 septembre 2020

Valentin Besnard et Eiffel de Hus
Valentin Besnard et Eiffel de Hus © Eric Fournier

"Annus horribilis" et impact de la pandémie sur les C.I.R en Normandie. Cette année les trois générations 4, 5 et 6 ans étaient regroupées sur l'Inter Régional du Normandie Horse Show (Part 2), événement redimensionné en deux actes eu égard au contexte...mais pas de Champions du C.I.R pour les 4 et 5 ans alors que Valentin Besnard et Eiffel de Hus trustent le Championnat des 6 ans.

En 2019, l'Inter Régional des 4 ans programmé à Auvers (50) comptait 437 parcours (ASB et SF-AA confondus), il en comptait 258 pour deux tours au NHS#2 cette année à Saint-Lô, soit -41%. Désaffection ? Sans doute, mais 2020 est évidemment un cru très particulier pour des raisons bien identifiées liées au COVID-19. Il se dit que bon nombre d'éleveurs, propriétaires, n'ont pas investi dans la saison préférant le champ à la mise en valorisation. Ca peut se concevoir, rengaine "...du coût trop élevé de la saison". Certes, mais ne pas présenter ses produits sur le circuit SHF, c'est un peu comme ne pas sortir le produit de l'emballage... Vous êtes sûr de ne pas vendre.

Constat inverse chez les 5 ans au nombre de 444 parcours en 2019 mais 560 cette année (+20%). Saison charnière? A fort potentiel de plus value? Les propriétaires laissent entrevoir un avenir radieux. Quelques bons sauteurs se sont mis en valeur. Des bruits normands ont circulé sur un échantillon infinitésimal de 5 ans "affichés" à des prix (très) élevés. A la marge ! "La réalité est toute autre" vous diront les petits producteurs sur les circuits courts.

La participation baisse en 2020 chez les 6 ans avec 356 parcours l'an dernier versus 272 au programme cette semaine. Les 6 ans auraient-ils déjà intégré un circuit parallèle type circuit Amateur ? Pas impossible quand on constate simultanément qu'au SHF du Pin (26/8/20), rendez-vous suffisamment représentatif de la Normandie il y a encore peu, ils n'étaient que vingt deux 6 ans dans l'épreuve au chrono. Courir après des points plutôt que des euros n'a sûrement pas boosté la motivation des acteurs du circuit jeunes chevaux même si l'on entrevoit une régularisation prochaine ou en cours...et des jours meilleurs. 

On signalera la présence à Saint-Lô d'une équipe du stud-book holsteiner, venue repérer de futurs bons chevaux ? On regrettera le système "palliatif" de points (plutôt que des €), très spécifique à 2020 et qui n'a pas permis cette année d'établir de classement "Championnat" en l'absence de NEP chez les 4 ans et sur la base du double sans faute et gains pour les 5 ans. Il faudra donc attendre le dénouement de la Grande Semaine de Fontainebleau pour récompenser l'élite des trois générations. En attendant le TOP 100 SHF donne un éclairage sur ceux qui se positionnent favorablement. Fontainebleau résumera une saison très particulière !  

Chez les 5 ans, on dénombre 46% de sans faute le premier jour et 37% le deuxième.

Chez les ASB (autres stud-book), six chevaux sont double sans faute

Chez les SF-AA  on compte cinquante sept double sans faute qui se voient remettre une plaque en sortie de piste

L'épreuve des 6 ans chrono détermine un Champion du C.I.R.

Double sans faute et vainqueur le deuxième jour sur l'épreuve au chrono, Eiffel de Hus (ISO 128/19) domine son sujet. Le Groupe France Elevage peut se réjouir des deux prestations sans faute de son protégé remarquablement piloté par l'expert Valentin Besnard (voir ICI). Ce fils de Con Air, Holst et Banda de Hus par Argentinus, Han s'est montré incisif et plutôt tonique. "Il est extrêmement précoce" selon Valentin "je pouvais me permettre de rouler". Son modèle est harmonieux (1.70m). Après une dizaine de saillies en 2020 Eiffel pourrait bien voir son carnet de bal augmenter l'an prochain s'il confirme ses bonnes dispositions à la fin du mois à Fontainebleau. 

2ème du CIR, Eureka de Joan (Canturo*Bois Margot x Darco), ISO 135/19, avec Marc Dilasser confirme le potentiel entrevu l'an dernier lors du Championnat des 5 ans (3ème avec Gérald Brault). Il avait ensuite tenté le Championnat du Monde des 5 ans à Lanaken. Cette année il s'est encore rodé  très efficacement. Il fait le job! On remarque Fape Fox Trot Vd Padenborre (1.60m) dans la production de sa 3ème mère.

Eulalie de Vesquerie (Quartz du Chanu x Virgule de Vesquerie par Apache d'Adriers), ISO 130/19, est sans doute le coup de coeur des locaux, non seulement pour la qualité de cette géniale et très généreuse petite baie, une balle, mais aussi pour le côté sympathique de son cavalier, Jerome Coulombier, qui s'engage en faveur de La Manche et à Cheval Normandie. Eulalie n'a pas la foulée d'un Eiffel de Hus mais une volonté et un respect peu courant. Joliment ronde et bien dessinée, elle provient d'une lignée (Mr Guerrin à Pirou -50) qui travaille pour la famille Coulombier et l'affixe "de Vesquerie" depuis 2001.