Trophée L'Eperon : et de 4 pour Delmotte !
mercredi 07 septembre 2011

gs 11 delmotte jeangirard
Nicolas Delmotte et Emmanuel Jeangirard, "monsieur élevage" à L'Eperon © www;scoopdyga.com

Comme de coutume, la fin de la Grande semaine de l'élevage a rimé avec remise du Trophée L'Eperon qui récompense les trois meilleurs formateurs de jeunes chevaux, ceux qui ont parcouru le concours avec le plus de brio.

Cette année, Nicolas Delmotte, Julien Mesnil et Jean Le Monze ont formé le podium version 2011 et sont venus chercher leurs récompenses au stand de la revue, sous les applaudissements d'un public toujours fidèle à ce rendez-vous.
« Déceler et travailler des chevaux pour les amener le plus loin possible est passionnant. » a déclaré Jean Le Monze, troisième du trophée. Très expérimenté dans la formation des jeunes, ce cavalier installé depuis quinze ans en Ille-et-Vilaine était venu avec huit montures, six de cinq ans et deux de six ans. Ratina Kervec (Diamant de Sémilly) deuxième du championnat des six ans est pour lui une vraie jument d'avenir. Après des débuts un peu difficiles, cette fille de Ba Belle Van't Roosakker (Kannan) et née chez Roger Huon a révélé « un coup de saut hors-norme et une grande intelligence de la barre. »
Sur la deuxième marche, on retrouve Julien Mesnil qui, malgré ses 25 ans, participait pour la septième fois à la Grande Semaine. Il faut dire que Julien est issu du Sérail, puisque son grand-père, Jean, est à l'origine de l'élevage du Marais situé dans le nord-Cotentin. Après deux ans de formation chez André Chenu, il a rejoint Grégory Mars et le haras des M en 2006. Pour lui, cette semaine fut la meilleure car sur ses neuf chevaux, cinq ont couru les finales. Il rentre avec deux Elite, deux Excellent et un Très bon. « Je voudrais remercier toute l'équipe du haras qui a permis cette réussite» a-t-il précisé. Pour l'avenir, il gardera certaines de ses montures de quatre et cinq ans dans son piquet et verra sans doute partir celles de six ans qui sont à vendre.
Enfin, déjà vainqueur à trois reprise du trophée (il est deuxième en 2007), Nicolas Delmotte revient s'emparer une nouvelle fois du titre. Le cavalier nordiste, pour lequel le façonnage des jeunes est essentiel, n'était pas venu les mains vides et disposait de quinze cartouches de qualité. Avec Trois classés Elite, deux Excellent et trois Très bon, Nicolas Delmotte a salué la qualité du site du Grand Parquet « qui est un endroit idéal pour valoriser les jeunes » a-t-il confié au micro de l'émission Tour d'honneur. La plupart de ses jeunes vont poursuivre leur évolution sous sa selle, les retrouver en 2012 est donc possible. Dans un futur proche, Nicolas Delmotte ira courir les belles épreuves à Villeneuve-sur-lot en vue des championnats de France à la fin du mois.