Nash, les plus et les moins des ventes 2019
dimanche 27 octobre 2019

Hello de Chalusse
Hello de Chalusse, adjugé à 70 000 © Gilles Perina

En affichant une majorité de chevaux nés en Normandie les ventes aux enchères Nash, bien achalandées d'une grosse centaine de lots, remplissaient leur rôle commercial pour la vingt quatrième fois à l'occasion de trois vacations insérées dans le "Meeting d'Automne" de Saint-Lô.

On retrouvait 39 hongres au catalogue des "Ventes Elite d'Automne", 43 femelles et 25 mâles auxquels s'ajoutait notamment le sérieux 3 ans Guevara du Theil (Ogrion des Champs x Mr Blue, Kwpn), adjugé 37000 € qui a fait bonne impression à la qualificative étalons en début de semaine (3ème). Les origines paternelles représentées sont comme d'habitude éclectiques et bien connues, Diamant de Semilly, Vagabond de la Pomme, Untouchable, Ascot des Ifs...pour ne citer qu'eux alors que Colore (Contender), père du lot N° 301, et Tjungske (Carthago) père de mère du N° 119, sont sans doute les plus confidentiels en territoire normand plus habitué à des papiers du terroir. Les ventes Nash ne dérogent pas à leur positionnement, aider les éleveurs à commercialiser leur production.

Vendredi soir pour débuter, c'est surtout le tout bon 2 ans Hello de Chalusse (Hello de Chalusse  de Nantuel et Tinka de Chalusse par Tinka'sBoy, Kwpn) né chez Solange Planson (18), qui fait grimper l'ambiance jusqu'à 70 000 €. Granie Mouche (Vivaldi du Seigneur, sBs et Planète Mouche par Elan de la Cour) est adjugée 40 000 €. Sur 35 lots présentés, 25 seraient vendus pour un prix moyen de l'ordre de 21 280 € et un C.A qui s'approcherait des 532 000 €.  Ambiance positive de courte durée puisque l'après-midi du samedi fut plus terne mais couronnée par un 26000 € pour Giboulée Tame (Actionbreaker x L'Arc de Triomphe), un 24000 € pour Grand Soir du Bosdel (Contendro x C Indoctro) ou encore 21000 € pour Gaby des Forêts (Un Diamant des Forêts x Richebourg). Il y aura sans doute d'excellents performers dans les chevaux qui furent adjugés par la suite aux alentours de 8500 € à 15000€ Nash ayant souvent prouvé par le passé sa capacité à détecter des chevaux d'envergure internationale. 

La suite des résultats de la vacation de dimanche soir est à retrouver sur le site de l'Agence Nash.

Constat

Si Nash avait trouvé sa place ces dernières années dans la synergie du "Meeting d'Automne", un peu malmenée cette semaine à cause d'un enchaînement moins percutant du triptyque "concours étalons du Selle Français", ventes aux enchères et CSI***, l'agence normande s'est aussi vue amputée du partenariat annoncé avec Ekestrian pour cause de désaccord sur la répartition financière des enjeux. Prétentions surdimensionnées d'Ekestrian ? Un éleveur averti nous glissait : "Il faut connaître la réalité du terrain pour prétendre à de telles sommes. Il faut aussi amener une véritable valeur ajoutée". Malgré cette déconvenue, l'agence Nash, qui elle, laboure le terrain depuis vingt quatre ans, n'a pas baissé les bras mettant en place un décorum plus sophistiqué et plus ambitieux qu'auparavant: salon VIP sous structure, espace de présentation des chevaux soigné, moyens vidéos accrus, boxes plus confortables... La volonté est bien là et c'est finalement le lot des ventes aux enchères d'être une année percutante, une année plus discrète dans ses bilans. Les acheteurs étrangers des années précédentes n'étaient peut-être pas tous au rendez-vous. Il faudra donc travailler sur la place qu'occupera Nash dans le cadre du "Meeting d'Automne 2020" qui ambitionne de se doter d' un CSI quatre étoiles. Et si le "Meeting d'Automne" reprenait (tout simplement) l'an prochain une recette consistante qui fonctionnait et commençait à s'imposer ?